Suppressions de postes au Temps, à l’Agefi, la Tribune de Genève et 24 Heures, diminution de parution au Courrier, mort de l’Hebdo: les mauvaises nouvelles se succèdent dans le monde de la presse écrite romande. En pleine mutation du marché de l’information et de la publicité, le monde politique doit-il venir en aide aux journaux pour assurer une saine démocratie ? Nous posons la question à nos quatre invités : Alexandre Démétriadès, député PS et auteur d’un postulat déposé au Grand Conseil, Catherine Labouchère, députée PLR, Isidore Raposo, directeur de « La Région nord-vaudois » et Bruno Collentier, éditeur délégué du « Quotidien de La Côte ».  
Article précédent

L’INFO

Article suivant

NRTV fait sa Culture