Journal télévisé du district de Nyon – 01.02.2018

Comment devient-on Suisse ? C’est une question à laquelle Salvatore Scanio n’a toujours pas de réponse précise. Il y a quelques semaines, le Nyonnais et sa femme se présentaient devant la Commission de naturalisation de Nyon, qui les a recalés. Le couple s’était alors ouvert à la presse de son désarroi et indiquait vouloir saisir la justice. Cette semaine, la Municipalité a pourtant décidé d’accorder la nationalité à Salvatore Scania, mais pas à sa femme. Sur notre plateau, l’intéressé se dit toujours irrité : « Des seigneurs locaux qui ont pris leurs aises et ont méprisé mon épouse », dit-il au sujet de ladite commission.
Nyon toujours, avec la validation par le Conseil communal du projet de réaménagement de la Grande Jetée, à Rive Est, qui deviendra un haut lieu de loisir lacustre dès cet été.
Quartier de Rive encore, avec les premières intrigues politiques parallèles à la construction de la seconde salle de l’Usine à Gaz et à la succession de Pierre-Yves Schmidt, directeur démissionnaire de l’institution. Doit-on mettre la gestion du lieu de spectacles au concours ou au contraire poursuivre la collaboration avec l’Association Usine à Gaz ? Telle est la question à laquelle devra répondre la Municipalité dans les mois qui viennent.
Il y a un presque un an, le Bureau cantonal à l’égalité hommes-femmes nommait Maribel Rodriguez à sa tête. La Nyonnaise nous explique sa mission.
On s’en va ensuite à l’ouest du district, où la Municipalité de Coppet a présenté à son Conseil communal, sans succès, une demande de crédit de plus de 700’000 francs pour éponger un dépassement de budget relatif à la rénovation de la Maison de Ville. Mais Coppet est aussi porteur de jolis projets, comme celui visant à « pacifier » la traversée du village en rétrécissant la chaussée. L’occasion de repenser toute la vie du village, avec notamment le désir de créer un nouveau parking souterrain à l’ouest du bourg.
On s’intéresse ensuite au village de Trélex, où la famille Cuvit vient de transformer son garage automobile en boucherie et tea-room. Une ouverture qui ravit la population. Trélex encore, avec l’association Association Trélex Roumanie – Galautas, qui fête sa 20e année de soutien au village roumain de Gălăuţaş. Sa présidente Danielle Ernst nous détaille les actions de son association d’entraide.
Pour terminer ce journal, et alors que les Assises européennes de la transition énergétique se tiennent à Genève, nous recevons Valérie Mausner, cofondatrice du collectif Demain La Côte, proposant divers évènements visant notamment à contrer la logique industrielle de l’obsolescence programmée.  
Article précédent

NRTV fait son Sport

Article suivant

NRTV fait sa Culture